Combien devriez-vous dépenser en loyer ?

4

L’un des aspects les plus excitants de la vie d’adulte est de quitter la maison et de commencer sa propre vie. Cependant, comme c’est le cas pour la plupart des grands événements de la vie, le déménagement comporte de nombreuses responsabilités supplémentaires. Une partie de cette responsabilité consiste à connaître et à comprendre votre budget lorsque vous furetez pour trouver l’appartement, la copropriété, le duplex ou la maison de location parfaite. Le niveau de revenu et le mode de vie de chacun sont différents, et les coûts de logement peuvent varier considérablement d’une région à l’autre, de sorte qu’il n’existe pas de solution universelle. Heureusement, avec un peu de budget, vous trouverez un montant qui est gérable avec votre revenu actuel tout en vous laissant de la place pour faire les choses que vous aimez.

Trouvez un ratio revenu fixe/loyer

La première étape pour décider combien vous devriez dépenser en loyer est d’arrêter combien vous pouvez vous permettre de payer. Pour ce faire, il faut trouver un ratio loyer/revenu fixe. En règle générale, allouer 30% de votre revenu au loyer est un bon point de départ. Les études gouvernementales considèrent que les personnes qui dépensent plus de 30% de leur revenu en frais de subsistance ont un “fardeau financier” et celles qui dépensent 50% ou plus sont “fortement accablées par les coûts”.

A voir aussi : À quoi faut-il s'attendre à la conclusion de votre première opération ?

En calculant votre ratio revenu-loyer, gardez à l’esprit ce que vous devriez utiliser du revenu total de votre ménage. Si vous vivez avec un colocataire ou un partenaire, assurez-vous de tenir compte de son revenu pour vous assurer de trouver une fourchette de loyer qui convient à votre niveau de revenu.

N’oubliez pas que le ratio revenu/logement de 30% ne fonctionne pas toujours pour ceux dont le revenu est nettement supérieur ou inférieur au revenu médian. Ceux qui gagnent beaucoup moins peuvent avoir besoin de dépenser un pourcentage plus élevé. De même, il arrive un moment où le niveau de revenu dépasse le point où il serait logique de dépenser 30% pour le loyer et, par conséquent, un pourcentage moindre produirait quand même une situation de vie idéale.

A découvrir également : 5 Secrets des investisseurs qui prennent leur retraite à 35 ans

N’oubliez pas de consulter un conseiller financier avant de conclure un bail si vous n’êtes pas certain de pouvoir payer votre loyer…

Considérez la règle du 50/20/30

Une fois que vous avez établi un ratio loyer/revenu fixe, considérez la règle de 50/20/30 pour arrondir votre budget. Cette règle suggère que 50% de votre revenu va à l’essentiel, 20% à l’épargne, et les 30% restants vont aux dépenses personnelles non essentielles. Sont également incluses dans cette catégorie toutes les dépenses absolument nécessaires, comme les services publics, la nourriture et le transport…

Considérez une situation hypothétique dans laquelle vous gagnez 4.000 euros par mois. En vertu de la règle 50/20/30, avec un ratio loyer/revenu fixe de 30%, vous avez 2.000 euros (50%) par mois à consacrer aux dépenses essentielles de subsistance. 1.200 euros (30%) peuvent servir à payer le loyer, ce qui vous laisse 800 euros par mois pour d’autres dépenses nécessaires comme les services publics et la nourriture.

N’oubliez pas de prévoir un budget pour les dépenses supplémentaires

Maintenant que vous avez établi votre budget pour le loyer et les services essentiels, il est temps d’établir un plan pour la façon dont vous allez meubler votre appartement. L’un des plus grands chocs d’un déménagement en solitaire, c’est le coût de l’entretien d’une maison. Qu’il s’agisse d’ustensiles de cuisine, d’ampoules ou de tout ce qui se trouve entre les deux, il peut être très coûteux de rendre votre espace parfait.

Si vous louez une maison au lieu d’un appartement, n’oubliez pas qu’il peut y avoir des dépenses supplémentaires non couvertes par votre propriétaire, comme l’entretien de votre cour ou la lutte antiparasitaire. N’oubliez pas d’examiner attentivement votre contrat de location afin de ne pas être surpris par les dépenses qu’il occasionne. Mordre plus de loyer que vous ne pouvez mâcher peut conduire à un loyer impayé. Ce qui endommagera votre pointage de crédit et rendra plus difficile de trouver un appartement à l’avenir.

En mettant en œuvre ces pratiques exemplaires, vous trouverez, nous l’espérons, un équilibre entre trouver un endroit que vous aimez et avoir encore de la place dans votre budget pour un peu de plaisir.