Quels sont les bons placements pour investir

144

Investir son argent est toujours plus bénéfique que de ne pas l’utiliser du tout. Laisser votre argent dans un livret réglementé ou dans des fonds en euros est la manière la plus sûre de l’épargner, mais pas réellement de le faire fructifier. Ce n’est pas pour autant que vous allez miser sur les placements dits très rentables sans en connaître les risques. Quels placements choisir dans ce cas ?

Les bons placements : les plus sûrs ou les plus rentables ?

On fait des placements dans l’espoir de faire fructifier son argent au lieu de le laisser dormir sous son oreiller ou à la banque. Mais il n’est pas question non plus de prendre le risque de voir s’envoler toute son épargne dans un mauvais placement. Raison pour laquelle, avant d’investir dans quoi que ce soit, il est primordial de savoir de quoi il en retourne exactement.

A voir aussi : Cession d’entreprise : comment optimiser sa fiscalité ?

Investir dans l’immobilier locatif, en bourse, acheter en SCPI, miser sur une assurance-vie…sont autant d’investissements à la rentabilité alléchante. Et pourtant, on oublie souvent que presque aucun de ses investissements n’est totalement sans risques. Tout le monde sait à peu près qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier au risque de tout perdre dans les pires des cas.

Cependant, il est possible dès le début d’adopter une sorte de ligne de conduite pour l’investissement que vous allez faire. Vous pouvez choisir les placements les plus sûrs, mais les moins rentables également. Sinon, vous pouvez opter pour les placements les plus rentables tout en sachant qu’ils sont également les plus risqués et les plus fluctuants. Sinon, vous faites comme conseillé si souvent en diversifiant.

A lire également : Comment une crise financière peut se transformer en crise économique ?

Un placement correspondant à votre horizon de placement

Le montant de l’argent utilisé pour un placement donné est de l’argent qui sera immobilisé pendant un certain temps. La durée de cette immobilisation est ce qu’on appelle horizon de placement. Avant de faire un placement quelconque, il est primordial de définir votre horizon de placement. C’est la durée pendant laquelle vous pouvez faire sans cette somme. L’horizon de placement vous permet de choisir entre les placements à court terme et à long terme.

Quand exactement avez-vous besoin du capital que vous placez ? Une partie de votre argent peut par exemple être placé dans une épargne de sécurité dont vous pouvez disposer en cas de pépin et d’imprévus. D’autres parties de votre argent, vous pouvez les utiliser pour faire des placements sur le moyen terme et le long terme. Il s’agit des capitaux avec lesquels vous envisagez de faire l’acquisition de votre résidence principale, de préparer votre retraite ou pour financer les études de vos enfants.

Le principe fondamental est que plus l’horizon de placement est lointain, plus vous pouvez faire des placements plus ou moins risqués. En ce sens, vous pouvez également espérer des rendements potentiels élevés. Les horizons de placement à partir de 5 à 30 ans sont ceux qui conviennent aux placements sur le long terme. Comme aucun placement n’est jamais totalement sans risques, avec un placement sur le long terme, malgré les fluctuations, il est possible d’espérer des plus-values importantes.

Les meilleurs placements immobiliers à faire

La pierre est une valeur refuge. Investir dans l’immobilier s’inscrit toujours parmi les meilleurs placements à faire. Un des investissements immobiliers les plus rentables est l’investissement locatif. Dans l’investissement locatif, vous achetez des appartements ou des maisons et les mettez en location. Néanmoins, il faut prendre en compte les paramètres comme la tension du marché immobilier, les charges de copropriété ou encore les travaux de rénovation.

En investissement immobilier locatif, vous percevez les loyers directement. Mais devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison n’est pas toujours à la portée de tout le monde même si des dispositifs d’aides et de défiscalisation comme le Pinel et le Malraux existent. L’autre alternative est d’investir dans la pierre papier. Pour une poignée d’euros, de quelques centaines à quelques milliers pour être exact, vous devenez propriétaire indirect d’immobiliers très diversifiés.

Les SCPI de rendement permettant de se rémunérer régulièrement grâce aux loyers perçus par les sociétés de gestion immobilière sont celles qui attirent le plus les investisseurs. Le rendement moyen des SCPI va au-delà de 5% par an. Si vous optez pour cette alternative, il est essentiel d’en apprendre davantage sur le fonctionnement des trois types de SCPI : SCPI de rendement, SCPI de plus-values et SCPI fiscale.

Les placements les plus rentables

Si vous êtes à la recherche des placements les plus rentables, vous pouvez vous tourner vers les investissements en bourse. Comme évoqué précédemment, les placements les plus rentables sont également ceux qui sont les plus sujets aux fluctuations et donc comportent le plus de risques. Investir en bourse, c’est investir sur le long terme. Le rendement d’un investissement en bourse, pourvu que vous ayez un portefeuille bien diversifié, tourne aux alentours de 8.5%.

Vous pouvez investir en bourse avec un plan d’épargne en actions (PEA) ou un compte-titres. Ce qu’il faut comprendre est que l’investissement en bourse peut fluctuer d’année en année. Il est possible de faire des bénéfices pendant une année et d’en perdre l’année prochaine. Raison pour laquelle, il est important de garder son placement pendant plusieurs années. Notez qu’il vous est également possible d’investir en bourse avec un contrat d’assurance vie multi-supports.

Les investissements et placements les plus sûrs

Faire un placement n’est pas toujours synonyme de prise de risques. Toutefois, le but n’est pas de tout mettre dans les livrets d’épargne réglementée les plus sûrs, car ils bénéficient de la garantie de l’Etat. C’est rassurant de penser que quoi qu’il advienne, vous récupérerez toujours la totalité de votre capital. Il s’agit par exemple des placements que vous faites dans le livret A, LEP ou encore LDDS.

Avec vos contrats d’assurance vie, vous pouvez également bénéficier de garantie sur le capital. Malgré tout, le rendement avec ces types de placement est moindre. Le tout est de connaître votre profil de risque et votre horizon de placement. D’une manière générale, il est recommandé de diversifier ses placements de manière à ce que 80 % de l’épargne reste sécurisée. Avec les 20% restant sont à investir dans les SCPI, en bourse, dans des unités de compte, etc.