Comment les retraites privées peuvent vous aider à épargner

1004

Avec le vieillissement de la population et le fait que l’État n’est plus en mesure de financer les pensions de retraite, la planification de la retraite devient une nécessité. Dans un récent livre blanc, la Commission européenne a préconisé le développement de l’épargne retraite complémentaire privée. C’est l’occasion d’évaluer votre droit à la retraite, les alternatives existantes en matière de planification de la retraite et les avantages fiscaux qu’elles procurent. Découvrez donc, comment les retraites privées peuvent vous aider à épargner.

Pourquoi devriez-vous planifier votre retraite au moyen d’une épargne privée ?

L’Union européenne a déclaré dans un livre blanc sur l’avenir des retraites que notre système de retraite par répartition ne nous permettra plus de profiter pleinement de cette période probablement agréable.

A voir aussi : Préparez sereinement votre retraite et protégez vos proches grâce à une planification successorale efficace

Préparer judicieusement sa retraite n’est plus seulement un moyen de mieux la vivre, c’est devenu une véritable nécessité pour en profiter avec un minimum de sérénité.

La Commission européenne ayant conseillé aux États de promouvoir le développement des régimes de retraite complémentaire ainsi que la génération de pensions complémentaires. Elle a donc amélioré l’accessibilité et la sécurité de ces régimes.

A lire en complément : Quels sont les avantages et inconvénients de souscrire un 3ème pilier à la banque ?

Cette forme d’épargne est nécessaire pour garantir un niveau de pension acceptable tout en sachant que le capital complémentaire final sera déterminé par la manière dont vous avez préparé votre retraite.

Et il n’y a pas de secret : plus vous commencez à épargner tôt, plus votre qualité de vie sera élevée à la retraite. Dans cette optique, voici une liste des différents dispositifs qui s’offrent à vous actuellement.

Le PERCO et le PERP

Le PERP et le PERCO sont deux des placements retraite les plus connus. Ces deux placements, qui sont ouverts à tous, sont totalement dédiés à la retraite. Ils vous garantissent un complément de revenu sous forme de rente, et les versements sont déductibles des impôts.

Le PERP (Placement d’Épargne-Retraite Populaire) vous permet d’obtenir une pension retraite complémentaire sous forme de rente tout en réalisant des économies d’impôts.

Depuis 2010, vous avez la possibilité de recevoir jusqu’à 20 % de ces montants sous forme de capital. Il convient de souligner que toute personne, quelle que soit sa situation professionnelle, peut ouvrir un PERP et que les versements sont libres. Toutefois, il ne peut pas être fermé, sauf dans des circonstances extraordinaires.

Si vous hésitez entre une rente et un capital, gardez à l’esprit que la rente fournit un revenu régulier pendant votre retraite et n’est pas transmissible à vos héritiers. Le capital quant à lui fournit un paiement unique du capital plus les intérêts. Le capital peut être transmis aux héritiers.

Le PERCO (Plan d’Épargne-Retraite Collective) est accessible dans l’entreprise et fonctionne de manière similaire au PERP. En termes de versements, au moment de la retraite, vous pouvez choisir entre une rente viagère et un versement en capital selon la convention collective en vigueur dans votre entreprise.

La SCPI de rendement et la SCPI fiscale

Vous pouvez acquérir un bien immobilier par l’intermédiaire d’un organisme de placement collectif si vous choisissez une SCPI fiscale (Société Civile de Placement Immobilier). Des avantages fiscaux l’année de la souscription (par une réduction ou une déduction d’impôt) ainsi que des avantages en termes de conservation du patrimoine immobilier, car vous n’avez pas de gestion directe.

La SCPI fiscale vous permet de diversifier votre portefeuille d’investissement en obtenant des rendements supérieurs à la majorité des placements financiers tout en assurant la stabilité de l’investissement lors de votre retraite.

La SCPI de rendement est surtout utilisée pour investir dans des bureaux et des magasins comme alternative à la SCPI fiscale. Elle permet une plus grande rentabilité, mais ne procure aucun avantage fiscal.