Comment choisir une assurance logement étudiant avec la maif: conseils et astuces

901

Assurer son logement étudiant avec la compagnie MAIF représente une alternative adéquate pour se prémunir contre les potentielles situations de risques. Néanmoins, avec cette structure, le choix ne se réalise au hasard. En réalité, vous devez vous conformer à un processus pour y arriver !

Remplir les conditions nécessaires

Pour conclure un contrat d’assurance logement étudiant avec la MAIF, vous devez forcément fournir des justificatifs qui prouvent que vous êtes un étudiant. Par exemple, vous pouvez octroyer une copie de la carte estudiantine en cours de validité. Dans le même temps, vous ne devez pas dépasser un certain âge. Par ailleurs, sachez que la firme établit une surface maximale pour les logements, meublés ou pas.

A voir aussi : Les atouts et limites des assurances santé complémentaires : tout ce que vous devez savoir

Choisir une garantie

La MAIF présente des contrats qui couvrent les biens personnels ainsi que les responsabilités civiles. Grâce à la responsabilité civile, vous serez indemnisé pour les éventuels dégâts provoqués à des tiers tout au long de votre vie privée.

En ce qui concerne la garantie des biens personnels, elle vous offrira une prise en charge du renouvellement de vos avoirs en cas des éventuels sinistres. Nous vous recommandons les assurances logement multirisques puisqu’elles soumettent plusieurs autres garanties en option. Ces garanties sont contre les cas de vol et actes de vandalisme, les catastrophes naturelles, les dégâts des eaux, etc.

A lire également : Comprendre les différents types d'assurances pour gérer vos finances

Avant de sélection votre garantie, veillez à ce que cette dernière comporte toutes les garanties dont vous désirez jouir.

Sélectionner l’offre la plus économique

Avant de choisir votre assurance logement étudiant, gardez votre œil sur le facteur prix. Il y a certains assureurs qui prennent en compte les moyens très restreints des étudiants. Tout comme la structure la MAIF. De ce fait, ils présentent des montants relativement abordables.

Dans le but de leur permettre de profiter d’une assurance logement étudiant à un faible coût. En règle générale, les montants varient en fonctions de la compagnie d’assurance que vous choisissez. Dans ce cas de figure, nous vous suggérons une comparaison des prix que proposent ces assureurs. Ce faisant, vous pouvez opter pour l’offre qui avantage le plus.

Retenez aussi que les montants soumis relèvent de nombreux facteurs. Entre autres, il y a la surface du logement, le nombre de pièces, le coût des biens personnels à assurer. Ainsi, peu importe le type d’assurance (assurance de bas ou non) vous ferez le choix de la meilleure offre. Ce qui vous évitera de solder des montants exorbitants.

Prendre connaissance des types de logements concernés

De prime abord, retenez que cette assurance logement étudiant se révèle indispensable dans tous les cas. Néanmoins, il y a des exceptions qui existent. Notamment, il s’agit de la location des appartements meublés.

Sachez qu’il est judicieux de souscrire à une assurance logement, que vous soyez en meublé ou non. Ainsi, les sinistres que votre logement occasionnerait au voisinage seront à votre charge. Dans ces cas, les frais à solder surpassent le montant d’une police d’assurance. En souscrivant à une assurance logement, vous protégez vos équipements ainsi que vos biens.

À titre informatif, les étudiants qui habitent dans les résidences universitaires doivent souscrire une assurance logement universitaire. Les mineurs souscrivent à cette assurance via leurs parents.

N’oubliez pas aussi de tenir compte des termes du contrat. Prenez en compte tous les éléments à ce niveau.