Comment fonctionne la monnaie virtuelle ?

14

Bitcoin, Amazon coin, Doge coin… les monnaies virtuelles prennent de plus en de l’ampleur et deviennent incontournable. De nos jours l’adoption de la monnaie virtuelle s’avère être un enjeu crucial pour tout le monde. Toutefois avant de se lancer dans le domaine, il faut maîtriser au préalable le fonctionnement de ses monnaies.

Monnaie virtuelle : qu’est-ce que c’est ?

La monnaie virtuelle est une représentation numérique de la valeur caractérisée par l’absence d’un support physique. Elle est stockée sur un logiciel dédié installé sur l’ordinateur de ses utilisateurs. Elle poursuit le même but que la monnaie réelle : permettre à ses utilisateurs d’effectuer des achats physiques ou via internet. C’est une monnaie n’ayant aucune valeur légale et qui n’est pas non plus régulée par un organe central ou une autorité bancaire. Cependant, ses principaux atouts sont la transparence, la fiabilité et la sécurité.

A lire aussi : Pourquoi investir dans l'immobilier locatif ?

Monnaie virtuelle : fonctionnement

Le but des monnaies virtuelles est simple : elles sont conçues dans l’intention de se passer des banques et de permettre aux utilisateurs des payements sécurisés et non centralisés.
Le fonctionnement de la monnaie virtuelle se résume assez simplement : chaque utilisateur possède un portefeuille chiffré qui est dédiée à stockée sa monnaie virtuelle. L’ensemble des transactions effectuées ainsi que les soldes des comptes sont sauvegardés sur la Blockchain. Elle est automatiquement mise à jour lorsque lorsqu’une opération est effectuée. Il est difficile de compromettre l’intégrité des informations contenus sur la blockchain puisque tous ses contenus sont répartis et chiffrés. Lorsqu’un utilisateur effectue une transaction, les ordinateurs vérifient la fiabilité et la sécurité de la transaction avant de la valider. Une fois validée, le bloc est ajouté la blockchain.

A lire en complément : Comment investir avec un petit salaire ?

Effectuer une transaction en monnaie virtuelle

Les monnaies virtuelles sont stockées dans un portefeuille. C’est l’équivalent d’un compte bancaire. Chaque portefeuille possède une adresse unique. C’est la seule information requise pour envoyer et recevoir une monnaie virtuelle. Toutefois, les transactions de monnaies virtuelles nécessitent une autorisation via une signature représenté par une clé qui peut être publique ou privée. Les portefeuilles se chargent de générer automatiquement cette clé.

Avantages et inconvénients des monnaies virtuelles

Les transactions en monnaies virtuelles ont l’avantage d’être sécurisés, fiables et moins coûteuses. En effet, les frais occasionnés par la transaction de ses monnaies sont quasi nuls comparés aux frais de transaction des systèmes de paiement conventionnels. De plus, les transactions sont cryptées et validés par un nombre considérable d’ordinateur de manière décentralisée. Ce qui rend la monnaie virtuelle plus sûr pour effectuer des transactions.

En ce qui concerne les inconvénients de la monnaie virtuelle. Il s’agit principalement de sa volatilité et du système de stockage.
La valeur de la monnaie virtuelle peut connaître au cours d’une période plus ou moins longue d’importantes cours de variation. Aussi, elle est stockée sur des supports à forte vulnérabilité.

La monnaie virtuelle est une forme de monnaie entièrement numérique dont l’objectif est de permettre les achats physiques ou via internet. Elle fonctionne assez simplement et nécessite la présence d’un logiciel spécifique permettant d’accéder à la monnaie.