Création de sociétés offshore : quels avantages ?

6

Désirez-vous en savoir un peu plus sur la création d’une société offshore ? Nous vous en faisons une description détaillée dans cet article en vous présentant les différents avantages de ce type d’entreprise.

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Une société offshore est une entreprise dont l’enregistrement est fait dans un pays étranger où ne réside pas le dirigeant. Elle diffère des filiales internationales par le fait que sa gestion se fait depuis l’extérieur du pays d’accueil. Une telle entreprise n’utilise pas l’économie du pays étranger en question. Elle n’est presque, ou du tout pas, soumise à la fiscalité du pays.

A voir aussi : Comment choisir son fournisseur d'électricité en 2022 ?

Quels sont les avantages liés à la création d’une société offshore ?

La création de société offshore présente de nombreux avantages tant au plan fiscal, administratif qu’au plan fonctionnel.

L’exemption de fiscalité

Déjà, la création d’une société offshore ne nécessite pas un capital de base. Ensuite, elle est caractérisée par une optimisation fiscale, une fiscalité quasi inexistante. Dans certains pays dits ‘’paradis fiscaux’’ comme la Pologne ou la Bulgarie, les sociétés offshores ne sont soumises qu’à un très faible taux d’impôt. Sous d’autres cieux, comme à Hong-kong par exemple, elles sont carrément exemptées d’impôts. Un avantage qui permet aux promoteurs de sociétés offshores d’optimiser leur rendement.

Lire également : Comment obtenir le bilan d'une entreprise gratuitement ?

La garantie d’anonymat

Les pays hôtes des sociétés offshores sont caractérisés par une juridiction flexible dite offshore. Un cadre juridique très favorable pour les promoteurs des sociétés offshores. Ainsi, en dehors de l’optimisation fiscale, les paradis fiscaux offrent aux sociétés offshores un droit à l’anonymat et une entière discrétion. Dans ces pays, les noms des responsables des sociétés offshores, dirigeants ou actionnaires n’apparaissent pas dans le registre de commerce.

Par ailleurs, les responsables de sociétés offshores ont de même la liberté de disposer des comptes bancaires sans s’en déclarer propriétaires. Une discrétion qui s’avère parfois indispensable pour l’exercice de certaines activités. En contrepartie, ces pays dits ‘’paradis fiscaux’’ jouissent d’un afflux de capitaux provenant de pays étrangers.

Comment créer une société offshore ?

La création d’une société s’avère assez simple. Il suffit de respecter les différentes étapes suivantes :

Prévoir un budget

La création d’une société offshore est soumise à un certain coût en fonction du pays hôte choisi, en plus des frais d’entretien. Il s’avère donc important de bien analyser les exigences des différents pays de destination possibles. Le budget nécessaire pour la création d’une société varie entre 300 et 3000 €.

Préparer les documents nécessaires à la création de la société offshore

Pour créer une société offshore, vous aurez besoin des pièces ci-après :

  • Un formulaire d’inscription ;
  • Une copie de votre passeport ;
  • Une lettre de référence bancaire ;
  • Un justificatif de domiciliation.

Bien choisir son pays de destination

Le choix du pays de destination doit être, bien entendu, fait en considération de la flexibilité des coûts de la création et des avantages fiscaux qu’il offre. Mais ces avantages ne doivent pas être les seuls qui motivent votre choix. En effet, il est vrai que là se trouve toute l’utilité de la création d’une société offshore. Mais il s’avère également important de considérer la réputation du pays. La réputation de paradis fiscal de certains pays constitue parfois un frein au développement des activités des entreprises auxquelles sont associées leurs images.

Ouvrir un compte bancaire international

L’ouverture d’un compte bancaire international est une étape fondamentale dans le processus de création d’une société offshore. Elle doit être faite au nom de votre entreprise offshore. Il faut toutefois notifier qu’avec les pressions qui se font aujourd’hui sur les banques, le secret bancaire total devient de plus en plus difficile à obtenir.

Enregistrer son entreprise

Une fois toutes les étapes suscitées passées, vous pouvez procéder à l’enregistrement de votre société. L’enregistrement effectif est sanctionné par la délivrance d’un certificat de constitution et d’une carte d’enregistrement portant le numéro d’enregistrement.