L’immobilier fractionné : La révolution en matière d’investissement ?

375

L’immobilier fractionné est une approche innovante qui permet aux particuliers de devenir des investisseurs immobiliers sans les tracas de la gestion. Avec des obligations à partir de 200 euros, ce modèle offre une accessibilité inégalée tout en maintenant les protections financières typiques des titres financiers. Découvrons alors les bases de cette méthode révolutionnaire. 

L’immobilier fractionné et son principe fondamental

L’immobilier fractionné consiste à diviser une propriété en plusieurs parts et à les vendre à plusieurs investisseurs. Une société spécialisée dans ce domaine achète des biens immobiliers, les divise en parts et les propose à la vente.

A voir aussi : Investir dans l'immobilier locatif rentable : les clés du succès

Les investisseurs peuvent acheter une ou plusieurs parts en fonction de leur budget et de leurs objectifs. En retour, ils reçoivent une part des revenus locatifs, gérés entièrement par la société spécialisée.

L’obligation dans l’immobilier fractionné

L’obligation est essentielle dans l’immobilier fractionné. Il s’agit d’un titre de créance émis par l’entreprise pour collecter des fonds auprès des investisseurs. En échange, les investisseurs reçoivent un rendement appelé “coupon” basé sur les revenus locatifs et la plus-value potentielle du bien immobilier.

Lire également : Les clés pour obtenir un crédit immobilier : étapes et critères clés des banques

Le fonctionnement de l’immobilier fractionné

Dans un premier temps, il s’agira de sélectionner l’expertise immobilière. Des experts en immobilier choisissent le bien en fonction de son potentiel. Ils gèrent également la location.

Ensuite, une société spécialisée achète le bien et émet des obligations spécifiques pour chaque bien. Vous pourrez profiter d’une diversification et d’une indépendance. Chaque obligation est liée à un bien spécifique, permettant aux investisseurs de diversifier leur portefeuille.

Les avantages de l’investissement à travers les obligations

L’immobilier fractionné présente de nombreux avantages :

  • Gestion externalisée : Les investisseurs n’ont aucune gestion à effectuer. La société gère tout, de la recherche de locataires aux travaux.
  • Faible investissement Initial : Avec des mises de fonds aussi basses que 200 euros, l’investissement immobilier devient accessible.
  • Choix granulaire : Les investisseurs peuvent choisir chaque obligation adossée à un bien différent.
  • Potentiel de plus-value direct : Contrairement aux SCPI, l’investisseur peut choisir des biens spécifiques.
  • Imposition avantageuse : L’imposition est généralement plus douce avec un prélèvement forfaitaire unique de 30%.

Les risques et les considérations à prendre en compte de l’immobilier fractionné

Il est essentiel de se rappeler que les risques inhérents à l’investissement immobilier traditionnel demeurent présents dans ce modèle. Il est important d’évaluer attentivement les risques par rapport aux rendements, d’étudier le produit en fonction de ses objectifs et de sa stratégie financière.

Vous pouvez ainsi tenir compte de certains risques et considérations suivants : 

  • Rendement non garanti : Le rendement dépend des revenus locatifs et peut fluctuer.
  • Risque de perte en capital : Le marché immobilier est sujet à des fluctuations, et la valeur finale de l’obligation dépend du prix de cession net du bien. Ce prix n’est pas garanti et varie en fonction des conditions du marché au moment de la vente.
  • Liquidité limitée : La liquidité des obligations s’effectue sur le marché secondaire entre investisseurs, et peut être limitée à certaines périodes. Il est donc essentiel de vérifier l’existence d’une plateforme de marché secondaire en cas de besoin.
  • Étude approfondie requise : Il est important de lire le Document d’Information Synthétique (DIS) et le contrat.