Comment éviter les frais de tenue de compte bancaire ? Conseils et astuces

46
White and Gray Building

Les frais de tenue de compte bancaire occupent une place importante sur la liste des frais bancaires classiques. Sans user de transparence, certaines banques sont très gourmandes sur le fait et peuvent prélever jusqu’à plus d’une vingtaine, voire une trentaine d’euros. Mais, que savoir concrètement de ces frais liés à la tenue de compte ? Comment peut-on les éviter ? Faisons le tour de ces questions à travers cet article.

Qu’est-ce que les frais de tenue de compte ?

Les frais de tenue de compte correspondent aux frais prélevés par une banque dans le cadre de la gestion du compte concerné. En effet, ces frais ne se rapportent pas à un service particulier, comme dans le cas des frais de commande de chéquier ou d’émission de chèque. Ils s’additionnent plutôt après plusieurs actions réalisées sur le compte, telles que :

A lire également : Comment ouvrir un compte sur Accès D ?

  • Les frais sur les moyens de paiement: frais de chèques ou frais sur les cartes bancaires ;
  • Les frais d’incidents et d’irrégularités : les rejets de paiement, les découverts sans autorisation ou encore les frais sur les incidents de paiement ;
  • Les frais de gestion du compte en lui-même.

La somme de ces différents frais peut être ponctionnée immédiatement, notamment à la suite d’une opération, ou sous forme de cotisation annuelle. Selon certains dires, elle vise à prévenir la fraude, à améliorer les services de la banque ou encore à renforcer la formation de leurs conseillers.

Par ailleurs, il faut noter que les frais bancaires varient d’un établissement bancaire à un autre. Ils peuvent être mentionnés sur la convention co-signée pendant l’ouverture du compte afin de permettre au client d’en avoir une idée. Ces frais sont également indiqués sur les plaquettes tarifaires des banques, notamment sur les sites internet des établissements concernés.

A découvrir également : Comment réduire le coût de ses frais bancaires ?

Frais de tenue de compte bancaire : comment les éviter ?

Pour mettre votre compte à l’abri des frais de tenue de compte, voici comment procéder :

Choisir des banques traditionnelles

La plupart des banques traditionnelles en 2022 prélèvent des frais de tenue de compte. Cependant, il existe encore quelques-unes qui n’en facturent pas, selon les études effectuées par l’association de défense des consommateurs en 2022. Il s’agit de :

  • Centre Loire ;
  • Anjou et Maine ;
  • Touraine et Poitou ;
  • Normandie Seine ;
  • Crédit Coopératif.

Il faut préciser que les quatre premières banques de la liste sont des Crédits Agricole. Cependant, l’option de ces établissements traditionnels présente plusieurs limites, du moment où ils sont tous des caisses régionales.

Opter pour des banques en ligne

Au cas vous où ne résiderez pas dans l’une des régions où se trouvent les banques traditionnelles, la meilleure option reste les banques en ligne. En effet, la plupart d’entre elles ne prélèvent des frais ni pour la tenue de compte actif, ni pour celle d’un compte inactif. Pour celles qui n’en facturent pas, elles présentent généralement une bonne politique de frais de gestion de compte avec remise. Par contre, l’accès aux offres premiums reste payant, mais ces offres incluent la gratuité des paiements et des retraits à l’étranger.

Close-up Photography Two Brown Cards

Peut-on contester les frais de tenue de compte ?

Depuis 2015/2016, les frais de tenue de compte sont en hausse chez la plupart des banques. Cependant, il est possible de contester ces frais lorsque ceux-ci deviennent abusifs et ne sont au préalable pas indiqués par les documents des tarifs émis par la banque concernée. Il est également possible de contester des frais déjà prélevés, notamment si ces derniers n’ont pas été mentionnés dans la convention de compte bancaire. Au cas où vos réclamations seront fondées, tous les frais indus vous seront remboursés. Le cas échéant, il faut envoyer à la banque un courrier recommandé avec accusé de réception et, dans la mesure du possible, n’hésitez pas à solliciter un médiateur.

Par ailleurs, si la banque avait au préalable pris le soin de mentionner ses tarifs dans la convention, la demande de refus de frais peut ne pas aboutir. Cependant, il est possible d’envisager une négociation ou de l’engager dès l’ouverture du compte, surtout lorsque vous apportez un capital important.

Comment réduire ses frais bancaires ?

Pour réduire vos frais bancaires, vous devez entre autres :

  • Ouvrir un compte bancaire sur-mesure;
  • Faire une gestion optimale de votre découvert;
  • Choisir une carte bancaire selon vos besoins ;
  • Réduire les commissions de change.