L’affacturage : un levier de croissance pour les entreprises en développement

65

L’affacturage est une méthode de financement qui permet d’obtenir rapidement de l’argent en avance sur des factures en attente de paiement. En plus de cela, l’affacturage propose un service de gestion des paiements, comprenant les relances et le recouvrement des sommes dues. De plus, il offre une assurance contre les impayés qui entre en jeu si un client ne règle pas sa facture.

L’affacturage est-il une solution destinée aux grandes entreprises ?

Pas du tout. Ces dernières années, les sociétés spécialisées dans ce domaine en France, appelées factors, ont ajusté leurs services pour répondre aux besoins des TPE/PME. Ces entreprises recherchent des solutions simples et rapides pour renforcer leur trésorerie et faire face à l’augmentation de leurs besoins en fonds de roulement. Elles cherchent également à optimiser la gestion de leur poste client. Apprenez-en davantage sur l’affacturage en visitant https://www.affacturage-factoring.fr.

A lire aussi : Découvrez les bienfaits de l'exposition à la nature pour améliorer votre bien-être

Pourquoi le choisir pour financer vos créances clients ?

Cette solution permet d’obtenir rapidement des liquidités en utilisant les montants dus sur les créances comme garantie. Vous recevez un paiement immédiat, sans avoir à attendre la date d’échéance habituelle. Cette dernière peut parfois prendre jusqu’à 60 jours après l’émission de la facture. Elle peut être utilisée pour répondre à des besoins temporaires ou pour soutenir la croissance de votre entreprise, diversifier vos sources de financement ou décharger une partie de la gestion de vos clients et de vos tâches administratives.

Comment le factor est-il rémunéré pour ses services ?

La tarification d’un contrat d’affacturage comprend plusieurs éléments :

A lire en complément : Comment calculer le loyer d'un local commercial : les principales étapes à suivre

  • Un taux d’intérêt pour le financement, généralement basé sur l’Euribor 3 mois.
  • Une commission d’affacturage, rémunérant le factor pour la gestion des créances cédées.
  • Des frais annexes pour des opérations exceptionnelles telles que les avoirs ou les litiges, convenus préalablement entre le chargé d’affaires et le client.
  • Une participation à un fonds de garantie contre le risque d’impayé.

Les prix sont déterminés en fonction du chiffre d’affaires, du taux de sinistralité estimé, de la charge de travail. Ils dépendent également des services optionnels souscrits, tels que l’assurance-crédit ou la gestion de la relance. Pour les TPE et les PME, les factors proposent souvent des offres tarifaires forfaitaires. Ces offres incluent un nombre prédéfini de factures et d’agréments.

Les recours possibles en cas d’impayé

Si le client débiteur se trouve dans une situation de procédure collective, l’assurance-crédit entre en jeu pour couvrir le montant impayé. Cependant, dans le cas d’un simple retard de paiement, les équipes de relance et de recouvrement du factor interviennent pour examiner avec le client les causes de ce retard. Elles cherchent également à identifier d’éventuels litiges qui n’auraient pas été repérés auparavant. Notez que le débiteur est redevable envers le factor, et non envers l’entreprise, ce qui donne plus de poids au factor pour exiger le paiement.

Si aucune solution ne peut être trouvée pour obtenir le règlement, le factor peut accompagner l’entreprise dans une procédure en précontentieux ou en contentieux. Cependant, c’est toujours l’entreprise qui décide de la marche à suivre avec son client. Elle peut choisir de reprendre la créance du client pour éviter une procédure si elle estime que cela est dans son intérêt.