Pourquoi le Chèque Barré est-il une Option de Paiement Si Populaire?

102
chèque barré

En dépit de la pluralité des moyens de paiement disponibles aujourd’hui grâce aux avancées technologiques, de nombreuses personnes continuent d’utiliser le chèque. Il existe d’ailleurs différentes sortes de chèques aux caractéristiques particulières. Au nombre de celles-ci figure le chèque barré. Si cette option est si prisée par les usagers de la banque c’est à cause des multiples avantages qu’elle offre. Pour en savoir plus, consultez ce guide.

Pour le maximum de sécurité qu’il présente

Si le chèque barré reste une meilleure formule, c’est d’abord parce qu’il est un outil de sécurité fiable. En clair, ces petits papiers portent généralement l’indication « non endossable sauf au profit d’une entreprise ». Il s’agit d’une précaution prise expressément par les structures bancaires pour éviter toutes formes de fraude.

Lire également : Faut-il céder aux sirènes de la banque en ligne ?

De ce fait, aucun particulier ne peut se permettre de percevoir directement les fonds issus de ce chèque. Avant que la réception des fonds ne se fasse, il faut que la banque appose également sa signature. Cela évite une transmission successive de la somme concernée à différentes personnes.

De même, puisque la banque est la seule instance qui a le droit d’alimenter le compte du bénéficiaire, il faut que les noms soient renseignés avec exactitude. En effet, le chèque barré porte deux champs obliques qui permettent de préciser le montant et l’ordre. Ce dernier porte généralement l’identité du bénéficiaire.

A lire également : Comment encaisser un chèque avec une banque en ligne ?

À cause des différentes possibilités qu’il offre

Un chèque barré présente deux formes de possibilités d’encaissement. Il peut donc être général et spécial. Avec la première variante, il n’y a aucune forme de précision de banque entre les barres.

Ce qui revient à dire que toute personne ayant un compte bancaire peut encaisser les fonds dans n’importe quelle agence. Celle-ci peut ne pas être la banque où l’usager dispose d’un compte.

En revanche, le chèque barré se dit spécial lorsqu’il y a entre les deux champs obliques le nom d’une banque. Par conséquent, le compte du bénéficiaire reçoit l’argent uniquement de la structure financière concernée.

Par ailleurs, il importe de retenir que le montant d’un chèque barré ne se perçoit pas au guichet. L’institution financière à laquelle vous avez affaire se charge d’alimenter directement votre compte après la phase des vérifications.

Parce qu’il est non endossable

chèque barré

Si le chèque barré reste une option de paiement populaire, c’est parce qu’il est non endossable. En réalité, il faut reconnaître qu’il ne s’agit pas réellement d’un avantage de ce mode de paiement. C’est plutôt une caractéristique particulière.

Alors, ce paramètre vaut bien plus d’explications. En effet, un chèque se dit endossable lorsqu’un usager de la banque indique au verso que les fonds sont destinés à une tierce personne. Dans ce cas, il prend le soin d’apposer sa signature, ce qui s’appelle endos et laisse par la même occasion certains renseignements.

Cette opération se fait exclusivement avec un chèque non barré. Par contre, ce mode de fonctionnement n’est pas envisageable avec un chèque barré. Lorsqu’un particulier ou un professionnel appose sa signature sur un chèque non barré, on dit ainsi qu’il acquitte et non qu’il endosse. Ce qui se fait d’ailleurs sur tous les types de chèques.

Il fait courir moins de risques

Comme vous venez de le constater, le chèque barré est non endossable et par conséquent moins tracassant pour les banques. La preuve, de plus en plus de structures financières proposent largement les chèques barrés au détriment de ceux qui sont non barrés. Le seul risque ici est de faire face à des chèques non approvisionnés.

Cette situation se présente lorsque le compte de l’émetteur n’est pas capable de supporter le montant à débiter. Dans ce cas, le bénéficiaire ne peut entrer en possession de la somme précisée.

Toutefois, force est de souligner que la loi punit sévèrement un chèque sans provision. En cas d’émission de chèque non approvisionné, le titulaire du compte risque une interdiction bancaire. De plus, celui-ci peut payer une amende allant à 375 000 €. Cette sanction peut s’accompagner d’un emprisonnement ferme pouvant s’étendre sur 5 ans.

Son émission est gratuite

Si les usagers d’une banque ont recours au chèque non endossable, c’est également parce qu’il est gratuit. Son établissement ne requiert pas l’autorisation d’une administration fiscale.

En outre, il convient d’ajouter que sa durée de validité est de 1 an et huit jours. Il s’agit d’une décision qui émane de la législation et non des structures bancaires. Toutefois, il faut reconnaître que cette échéance est fixée selon les régions. La durée précédemment indiquée est valable pour le territoire de la France Métropolitaine.

À cet effet, dans les départements et territoires d’outre-mer, ce délai est de 1 an et 30 jours