Quel diplôme pour devenir maitre d’œuvre ?

18

Le superviseur ou la MOE a pour tâche d’exécuter un travail dans certaines conditions (temps, coût, etc.). Vous voulez en savoir plus sur ce travail ? Découvrez tous les aspects de la profession grâce aux témoignages de Charles, Pascale et Humberto qui nous parlent de leur profession (qualités requises, inconvénients, salaire…).

Quelle est la tâche de l’entrepreneur ?

Charles : Je suis entrepreneur principal dans le domaine des systèmes d’information depuis 5 ans. Mon travail consiste à exécuter un projet et à le livrer dans des conditions définies à l’origine. Je dois donc participer à toutes les phases du projet et, avec l’aide du chef de projet, assurer son bon fonctionnement.

A découvrir également : Comment déclarer un sinistre à Pacifica ?

Pascale : La tâche de l’entrepreneur est de choisir parmi l’entrepreneur pour réaliser un projet. Dans le domaine de la construction, plans, planification des travaux, coordination des équipes et assurer l’avancement du chantier jusqu’à ce que le produit est prêt. Il en va de même pour les autres domaines d’activité. L’objectif principal est de réaliser un projet et de livrer le produit final au chef de projet ou à l’entrepreneur.

Humberto : Je travaille dans la construction depuis plusieurs années. Ma tâche principale est de coordonner et de contrôler de A à Z les travaux effectués par des entreprises externes sous la supervision d’un pouvoir adjudicateur jusqu’à la livraison finale du site.

A lire en complément : Comment resilier ligne mobile Free ?

Qu’ est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Charles : J’aime gérer les projets, les phases de recette et répondre positivement aux attentes du client.

Pascale : C’est un travail polyvalent qui se déplace constamment. La routine n’existe pas.

Humberto : Je suis heureux de répondre à toutes les conditions spécifiées et de livrer le produit final sans aucun problème ni retard.

Qu’ est-ce qui vous plaît le moins dans votre travail ?

Charles : Le poids de la responsabilité est difficile à gérer.

Pascale : C’est un travail ardu parce qu’il faut être très mobile.

Humberto : Adaptation aux différentes conditions de travail (domaines, équipes, prestataires de services…).

Quelles sont les qualifications requises pour exercer cette profession ?

Charles : Il est important d’être strict, méticuleux, ponctuel et organisé.

Pascale : Vous devez être capable de faire face à votre stress, respecter les délais et résoudre des problèmes ou des conflits.

Humberto : Pour poursuivre cette profession, vous devez comprendre les attentes de l’entrepreneur, être donné dans la gestion et la gestion de projet.

Quelle est la formation pour devenir entrepreneur ?

Pour devenir entrepreneur, il n’y a pas de formation obligatoire. Selon l’industrie, des études sont nécessaires, telles que le BTS de l’économie de la construction, les écoles de commerce, etc.

Y a-t-il un concours pour pour mener à bien ce commerce ?

Non

Y a-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non. Mais vous pouvez vous entraîner dans ce métier à distance. L’école à la maison, par exemple, se prépare à cette profession.

Quel est le salaire d’un entrepreneur ?

Le salaire brut mensuel d’un débutant est d’environ 1500 euros.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui voudraient exercer cette profession ?

Charles : Je vais vous dire qu’il est important d’être organisé, réactif et strict.

Pascale : ils doivent être stricts, car cette profession nécessite l’un des gestionnaires techniques du produit final.

Humberto : N’hésitez pas à effectuer de nombreux contrôles avant la réception de chaque contrat.